Fédération Française Bâtiment
Fédération Française Bâtiment
Fédération Française Bâtiment
Fédération Française Bâtiment

Lieu : Le Puy en Velay . Cours Victor Hugo
Programme : Réhabilitation de locaux pour le siège de la Fédération Française du Bâtiment
Budget : 520 000 €HT
Mission : Complète
Équipe : M+C architecture mandataire, BET Brunel BET Fluides, Technic’études BET Cfa/Cfo.
LIVRÉ JUIN 2011

Lorsqu’il nous a été demandé de travailler sur l’aménagement des locaux pour accueillir le nouveau siège de la Fédération Française du Bâtiment de Haute-Loire nous n’avons pas pu ignorer l’importance qualitative que devait renvoyer l’établissement. Il était essentiel que le siège de la Fédération Française du Bâtiment soit le théâtre d’exemplarité en terme de construction, et ce, depuis le choix des volumes et de la ligne directrice esthétique jusqu’au détails de réalisations les plus intimes.

Le projet s’insère dans un local riche d’histoire reflétant le patrimoine architectural des années soixante-dix – deux grands plateaux principaux libres cerclés d’une façade avant-gardiste faite de verre et d’aluminium brossé. La première intuition est de révéler le lieu et de ne pas altérer sa qualité intrinsèque particulièrement liée au mode de construction poteau-poutre et d’une façade rideau.

L’idée a donc été de vider l’espace de l’ensemble du cloisonnement existant pour laisser apparaître le rythme des poteaux et montrer la matière brute, le béton.
Le parti pris du projet est d’offrir à l’ensemble des pratiquants et des visiteurs un bel espace d’accueil et de rencontre au sein d’un hall vaste et lumineux.
L’espace est ponctué sur la profondeur du bâtiment par l’installation d’éléments en bois créant une dynamique selon le rythme des poteaux existants, et, définissant la séparation entre les zones de circulations ou de services et les pièces principales. Ces éléments en se retournant en faux plafond hiérarchisent les espaces est créent une perspective depuis l’entrée sur la profondeur rendant l’espace pur et lisible. Des dispositifs de cloisons vitrées amovibles permettent d’imaginer une ouverture totale du Rez-de-Chaussée en cas de réception.

Le lieu révèle non seulement son histoire à travers la mise en avant des poteaux de structure en béton jusqu’alors cachés par divers habillages, mais il montre également sans rougir son fonctionnement. Ainsi la dalle brute est simplement peinte et laissée apparente et les nombreux réseaux de ventilation, chauffage ou électriques sont dessinés et s’affichent dans les lieux de réception.
De cette manière la savoir faire des artisants est vu de tous les visiteurs et les locaux de leur fédération leur permettent de mettre en avant leur travail.
Le temps ayant eu raison des performances énergétiques de l’ancienne façade le projet comprend le remplacement de cette dernière, en gardant le caractère du lieu, tout en offrant des qualités d’isolation et de protection solaire adéquates.

La question architecturale n’était pas tant la formalisation du mur-rideau en elle-même que sa position dans l’ensemble de l’immeuble. Ici c’est la raison d’être de cette façade légère que nous avons cherché à conserver et mettre en valeur ; sa logique structurelle. De massifs poteaux en béton armés traversent le RDC et l’entresol pour venir soutenir l’ensemble des étages au-dessus, cette poche laissée libre de toute descente de charge fonctionne indépendamment des niveaux de logements. Le projet confronte la légèreté du verre sous le poids d’une masse de béton. D’un point de vue des façades, là encore, la confrontation entre les deux logiques est soulignée, le volume des logements est en débord par rapport au ‘RDC-entresol’ et les matériaux utilisés sont différents.

Il était important de mettre en exergue le travail de conception fait en amont visant à rendre indépendant cet espace ‘RDC-entresol’. La nouvelle façade-rideau ne présente pas de partie pleine en imposte du RDC pour que la structure transparaisse depuis l’extérieur. Ainsi la continuité des poteaux et le retrait du nez de dalle de l’entresol sont montrés et l’identité de l’espace dévoilé.
Un travail sur la mise en place de brise soleil fixes au RDC et mobiles à l’étage donne du rythme à la façade tout en permettant d’augmenter le confort intérieur.

Fort de ce nouvel ouvrage le local a pu obtenir des performances énergétiques le faisant bénéficier d’un lable BBC,… mais ça c’est une autre hitsoire !…

Fédération Française Bâtiment

  • Categories →
  • Tertiaire
 
Back to top